Sofia Kovalevskaïa

Retour

Je m'appelle Sophia Kovalevskaïa et je suis née le 3 janvier 1850 à Moscou et je suis décédée le 10 février 1891 à Stockholm.

Portrait de Sophia Kovalevskaïa

Dès mon plus jeune âge, je montre d'excellentes dispositions pour l'apprentissage et surpasse rapidement mon entourage. C'est finalement mon oncle paternel qui m'initiera aux sciences.

J'ai également suivi des cours particuliers qui m'ont permis d'entrer en dernière année de lycée. Cette année m'a permise d'entamer une carrière scientifique grâce à l'aide de Nikolaï Tyrtov et de mon père.

C'est à la suite de mon mariage avec Vladimir Onoufrievitch Kovalevski, que je décide de me consacrer entièrement aux mathématiques.

J'ai tenté d'étudier à Vienne mais j'y ai été très froidement accueillie c'est pour cela que je suis partie à Heidelberg où j'ai pu assister à une vingtaine de cours de physique et de mathématiques par semaines.

Mes progrès en mathématiques deviennent important je décide donc de me rendre à Berlin sous les conseils de mes professeurs pour rencontrer Karl Weierstrass, qui m'aidera à terminer mon apprentissage.

Sachant que l'université de Berlin ne m'accepterait pas, j'ai demandé au grand analyste de me donner des cours particuliers, ce qu'il accepta. Il me donna donc de nombreux exercices que je réussi brièvement.

Ainsi, il me donna les mêmes cours qu'il donnait à l'université, ce qui m'a permis au bout de 3 ans, d'écrire 3 articles que j'ai soumis rapidement à l'université de Göttingen.

Tout cela m'a permis au final, d'obtenir un doctorat en mathématiques. Je suis donc devenue la première femme à obtenir un doctorat en mathématiques dans une université allemande.