Maryam Mirzakhani

Retour

Je suis Maryam Mirzakhani, je suis née le 12 mai 1977 à Téhéran et je suis morte le 14 juillet 2017 à Stanford en Californie, je suis une mathématicienne iranienne, professeure à l'université Stanford, connue pour mes travaux en topologie et en géométrie et la seule femme récipiendaire de la médaille Fields.

Etant plus jeune j'ai intégré le lycée Farzanegan de Téhéran, un lycée pour jeunes filles surdouées dépendant du SAMPAD, l’« Organisation pour le développement des talents exceptionnels ». En 1994 je suis allée à Hong Kong, pour la deuxième année des Olympiades internationales de mathématiques (score de 41 points sur 42), puis à Toronto en 1995, j'ai un score parfait. Mes résultats m'ouvrent les portes de la très sélective université de technologie de Sharif à Téhéran, où j'obtiens en 1999 un B.Sc. en mathématiques. Le 17 mars 1998, après la 22e compétition de mathématiques pour étudiants à l'université Shahid Chamran d'Ahvaz, je me retrouve dans un accident d'autobus où plusieurs jeunes mathématiciens perdent la vie. En 1999, j'obtiens un bachelor en science en mathématique à l'université de technologie de Sharif. J'attire l'attention lors de mes études de l'American Mathematical Society pour mes travaux consistant à formuler une preuve simple du théorème de Schur. Je vais ensuite aux États-Unis et j'obtiens un doctorat à l'université d'Harvard en 2004, où je suis supervisée par le lauréat de la Médaille Fields Curtis T. McMullen. Je deviens maître de conférences à Princeton en 2004 puis nommée, en 2008 professeure de mathématiques à Stanford.

Je meurs par la suite le 14 juillet 2017, à 40 ans, des suites d'un cancer du sein.