Mary Somerville

1780-1872

Retour

Je suis une écrivaine et une scientifique écossaise, je suis née le 26 décembre 1780 à Burntisland. Je reçois une éducation décousue. A l'âge de 10 ans, je suis envoyée en pensionnat.

Dans ce pensionnat, j'apprends à lire, à écrire avec des difficultées, un peu de français, ainsi que de l'arithmétique simple.

Après cela, j'étudie la géographie et l'astronomie, mais mon éducation est alors moins encouragée que celle de mon frère.

Il étudie les mathématiques avec un tuteur, mais je réponds avant lui, ou même quand il ne le peut pas.

Le tuteur, impressionné, me dispensera aussi son enseignement, mais officieusement.

En secret, je finis par maîtriser l'algèbre et Euclide, sans aucune aide extérieure.

En 1804, j'épouse mon cousin éloigné et nous avons deux enfants et vivons à Londres.

Mon mari n'approuve pas que je puisse étudier, ce que je fais encore plus. Il meurt en 1807 et je reviens en Écosse.

Mon héritage me permet d'acquérir la liberté de poursuivre mes études. En 1812, je me remarie. Mon mari m'encourage à faire des études de sciences physiques.

J'atteins une grande renommée. En 1835, je deviens une des premières femmes de la Royal Astronomical Society.

Nous allons en Italie en 1838. Mon mari meurt à Florence en 1860 et moi à Naples en 1872. Quatre années avant mon décès, je signe la pétition de John Stuart Mill pour le suffrage des femmes.

Cliquez ici pour plus de détail sur la vie de Mary somerville