Emmy Noether

Retour

Mathématicienne Allemande

née le 23 mars 1882 décède le 14 avril 1935 (à 53 ans)

Dès mon enfance, je fais preuve d’intelligence et d’esprit logique

J'étais une autre de ces grandes femmes qui dépassaient de loin beaucoup de leurs contemporains mais n’ont pas reçu la reconnaissance que je méritais en mon temps. Albert Einstein a exprimé publiquement son admiration pour moi , à plusieurs reprises.

Certains m’élèvent à la position de la mathématicienne la plus importante de toute l’histoire. Même si , pendant presque toute ma vie, j'ai dû faire face à l’exclusion et à la ségrégation, soit parce que j'étais une femme, soit parce que j'étais juive.

Par conséquent, je dois me contenter de suivre différentes classes en tant qu’auditeur, tant que les enseignants me donnent une autorisation écrite. Malgré ces restrictions, en 1903, je réussis l’examen de fin d’études.

Je continue de développer mon travail et, en 1908, je suis autorisée à enseigner à l’Institut mathématique de l’Université d’Erlangen. La seule condition est que je ne peux pas recevoir de salaire pour mes cours. Grâce à l’aide de mon père, j'accepte et y reste jusqu’en 1915.

Pendant plusieurs années, je dois travailler sans recevoir de salaire en retour. Finalement en 1923, on me nomme assistante de Hilbert et je reçois enfin un salaire.

Avec l’arrivée du nazisme au pouvoir, je suis démise de mes fonctions et doit rapidement me réfugier aux États-Unis. Dans ce pays, je trouve un environnement beaucoup plus propice pour exposer mes idées et être valorisée pour mon travail. Bien que j'ai reçu plusieurs récompenses, ce n’est qu’après ma mort que j'obtiens la vraie distinction que mon travail méritait