Joan CLARK

Joan CLARK

Née le 24 juin 1917 et morte le 4 septembre 1996

Retour

photo

Je suis née dans le quartier londonien de West Norwood. J'ai trois frères et une soeur. Je fais mes études au lycée pour filles de Dulwich au sud de Londres, j'obtiens une bourse pour étudier les mathématiques au sein du Newnham College de l'université de Cambridge où j'obtiens d'excellents résultats. Mais je ne peux obtenir un diplôme complet à cause du règlement de l'époque.

Je suis recrutée par mon ancien superviseur pour du drécriptage de code de la marine de guerre allemande au sein du Government Code and Cypher School. Je deviens rapidement l'une des meilleures parmi les pratiquants du banburismus, une méthode de cryptanalyse développée par Alan Turing dont je suis proche. En 1944, je deviens la responsable adjointe de la Hutte 8. Je suis faite en 1947 membre de l'Ordre de l'Empire britannique.

Après la guerre je travaille toujours au sein du GC&CS. J'épouse le lieutenant-colonel John Kenneth Ronald Murray le 26 juillet 1952. Mon mari rencontre des soucis de santé et de fait je pars m'installer en Écosse, à Crail.

Je retourne travailler au GCHQ entre 1962 et 1977.

Je m'interresse à la numismatique, un domaine dans lequel je suis talentueuse. Je parviens à énoncer l'ordre d'une série complexe de monnaies en circulation en Écosse sous le règne de Jacques III et Jacques IV. En conséquence, la société britannique de numismatique m'attribue en 1986 la Sanford Saltus Gold Medal.

Après la mort de mon mari en 1986, j'élis domicile à Headington, dans l'Oxfordshire où je poursuis mes recherches numismatiques. Dans les années 1980, j'assiste l'historien et cryptographe Harry Hinsley dans la rédaction de son "British Intelligence in the Second World War". Malgré tout, l'étendue exacte de mon travail reste encore méconnue du fait du secret qui subsiste.

La page utilisée ici